Quand Paris se mobilise pour la propreté de ses rues

« L’espace public est de plus en plus pollué » face à ce constat, la Mairie de Paris réagit en lançant une campagne de communication visant à interpeller et mobiliser les Parisiens sur la pollution engendrée par les déchets jetés sur la voie publique.

« Paris met les pollueurs à l’amende« , un slogan simple, évocateur et à prendre à la lettre pour rappeler à ceux qui ne sauraient pas que polluer est une infraction passible d’une amende de 35€.

Pour que chacun se responsabilise mais surtout pour garder une ville propre, Paris met à disposition des usagers 400 sanisettes gratuites, 30.000 corbeilles de rues, 6.000 agents pour nettoyer les rues et collecter les déchets 7 jours sur 7. Les Parisiens peuvent également signaler tous graffitis par le biais d’un numéro vert (gratuit depuis la France) ou via un formulaire en ligne sur le site web de paris.fr

Bref, il y a une réelle volonté de maintenir l’espace public propre et sain et pour cela la Mairie de Paris s’appuie sur un réseau d’agents municipaux qui pourront verbaliser les personnes en infraction.

Voici les visuels de la campagne:

Advertisements

4 Réponses so far »

  1. 1

    Yonnel said,

    Bonjour,

    Une question me taraude : est-ce de la communication environnementale ou autour du développement durable ? Pour moi c’est comparable au dispositif d’arrêt du moteur des voitures à l’arrêt. Le but premier n’est pas l’écologie, qui est seulement un effet collatéral.

    Ici, il me semble que le but réel n’est pas l’environnement mais quelque chose qui tient plus du confort : sans déchets la marche est plus facile, les odeurs moins présentes, les rues sont plus belles… (et on a aussi moins mauvaise conscience des dysfonctionnements économiques et consommatoires, mais c’est un autre problème)

    Me trompe-je ?

    L’angle choisi pour ces messages de la mairie de Paris est discutable. N’aurait-il pas mieux valu faire appel au sens civique, plutôt qu’à la peur de l’amende ? Pas sûr non plus que le fait de diviser le monde en deux catégories fasse changer de comportement ceux qui manquent de civisme. J’arrête, je sens que ça va déraper vers de la politique, là n’est pas mon propos. 😉

  2. 2

    saratorrao said,

    Il est vrai que la frontière entre communication environnementale et développement durable est floue, il est vrai aussi qu’avoir des rues propres et désencombrées de tous déchets est plus agréable. Mais il ne faut pas oublier l’impact sur l’environnement qui peut-être considéré comme un objectif premier pour certain et second pour d’autres. N’oublions pas non plus qu’en lançant cette « campagne d’interpellation », la Mairie de Paris n’en est pas à son coup d’essai, pour mémoire voici le lien d’un précédent article traitant de ce sujet : https://saratorrao.wordpress.com/2009/03/09/404/, sans oublier la campagne de communication lancée en mars 2009 sur la propreté de Paris et qui utilisait le slogan suivant: « Inacceptable? À Paris aussi! ».
    Enfin, pour conclure n’oublions pas que cette campagne tente de répondre à l’exaspération des riverains directement confrontés à ce type de problème et sur ce point on ne peut pas en vouloir à la Mairie de Paris. Néanmoins l’utilisation de la sanction pécuniaire est loin de faire l’unanimité et ceci est compréhensible également.

  3. 3

    Yonnel said,

    Je sens une pointe d’exaspération dans votre réponse… je vous ai titillé, et c’est méchant 😉

    L’attitude qui consiste à dire « ça parle d’environnement, donc c’est bien » m’interpelle de plus en plus. La façon de parler d’environnement, le message, les ressorts utilisés, la cohérence de ce discours par rapport au reste de la communication de la structure, sont beaucoup plus intéressants à analyser. C’est ce qui fait la différence entre une campagne réussie et une campagne qui met en danger l’annonceur.

  4. 4

    saratorrao said,

    Non pas du tout au contraire c’est bien d’avoir des points de vue différents, d’autant que maintenant que j’ai parcouru votre blog je sais que vous êtes professionnel de la communication et donc vos propos sont plus que légitimes. Mais je tenais aussi à me mettre du côté des personnes qui vivent ces désagréments et qui pour le coup n’ont pas la même vision, que vous, que moi et que d’autre personne.
    Encore merci pour votre participation!


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :